Modules

Complexité des soins aux personnes âgées

Partie n° 2

  • Dr Shah : Merci d’être venu. J’ai un fermier retraité de 78 ans avec un ulcère infecté sur une jambe — probablement un ulcère diabétique. Il délire, mais je me demande s’il ne souffre pas aussi de démence. Sa fille l’accompagne. J’ai envoyé les analyses de laboratoire habituelles, y compris les hémocultures — il est fébrile. J’ai consulté le Dr Sakowski du service de chirurgie. Il a recommandé une amputation.

    Dr Edelman : Oh. Une amputation?

    Penny : Quoi? Avez-vous dit une amputation? Attend une seconde. Lui il n’aimerait pas ça. Vous pouvez pas le guérir d’une autre façon?

    Dr Shah : Mme Simons, voici le Dr Edelman, l’interniste qui s’occupera de votre père pendant qu’il est ici. Vous nous avez peut-être entendus parler de certaines options de traitement. Je vais laisser le Dr Edelman en discuter avec vous et votre père. Docteur.

    Dr Edelman : Merci Dr Shaw.

    Dr Edelman : Mme Simons, c’est bien que le chirurgien soit déjà passé pour voir ce qui en est. Mais, si vous me permettez, j’aimerais aussi voir votre père et lui parler. Est-ce qu’on peut aller?

  • Dr Edelman : Bonjour M. McTeer, je suis le Dr Edelman. Comment allez-vous aujourd’hui?

    Jack : Qui êtes-vous? Qu’est-ce qui se passe?

    Dr Edelman : M. McTeer, savez-vous où vous êtes?

    Jack : Je veux retourner chez moi.

    Dr Edelman : Vous êtes à l’hôpital Thornbury, M. McTeer. Est-ce-que vous ressentez de la douleur?

    Jack : Je vais bien, bien …

    Dr Edelman : J’ai cru comprendre que vous avez un problème avec votre jambe. Vous me permettez que j’y jette un petit coup d’oeil?

    Jack : Bon sang! Laisse-moi, crapaud. Qu’est-ce que tu essaies de faire? Laisse-moi!

    Penny : Papa, papa, le docteur essaie de t’aider. Dis-nous ce qui c’ait passé.

    Dr Edelman : M. McTeer, savez-vous où vous êtes?

    Jack : Maison, ma maison, ma maison …

    Penny : Non, non papa, tu es à l’hôpital. Souviens-tu pas?

    Dr Edelman : M. McTeer, savez-vous quel jour on est?

    Jack : Penny, va chercher les vaches. Va chercher les vaches …

    Dr Edelman : Mme Simons, est-ce-que votre père a déjà eu des problèmes avec sa mémoire ou son humeur?

    Penny : Non. Je veux dire il est borné et grincheux jamais vraiment enjoué, mais pas comme ça. Ça fait seulement trois semaines. Comment peut-il avoir changé tant que ça?

    Dr Edelman : Est-ce qu’il boit de l’alcool?

    Penny : Non, juste du thé.

    Dr Edelman : Et mis à part le diabète et l’hypertension artérielle, savez-vous s’il a d’autres problèmes de santé?

    Penny : Non, mais Craig Stevens, au centre médical Plainsview en saura plus. Il est l’infirmier là‑bas.

    Dr Edelman : On va certainement communiquer avec lui. Mais, pour aujourd’hui, on va simplement faire des tests pour votre père et on va commencer à traiter son infection. On va examiner son état demain puis on pourra peut-être se rencontrer et en parler à ce moment-là. Qu’est-ce que vous en pensez?

    Penny : J’aimerais bien mais je ne peux pas. Je dois travailler demain. La seule raison pour laquelle je suis ici ce vendredi c’est par-ce-que je dois travailler cette fin de semaine, quand habituellement je vois mon père.

    Dr Edelman : D’accord, Mme Simons. Écoutez, ne vous inquiéter pas. On va communiquer avec vous si jamais il y a des changements. Ça va?

Exercice de réflexion n° 1


 

Suivant : Partie n° 3

Continuer