Modules

Complexité des soins aux personnes âgées

Partie n° 6, version 2

Infirmière Kim : Dre Freeburn? C’est Helen Kim du 3B. J’ai un problème ici et je ne sais pas à qui d’autre m’adresser. Je peux vous en parler?

Dre Freeburn : Qu’est-ce qu’il y a? Je m’apprêtais à me coucher. Ça fait 24 heures que je suis sur appel. Il n’y a pas personne d’autre de disponible?

Infirmière Kim : Je suis désolée de vous réveiller. Mais laissez-moi vous l’expliquer. Nous avons un patient ici, M. Jack McTeer, dont la jambe est gangreneuse et il a besoin d’une amputation. Mais les chirurgiens viennent tout juste de trouver une place pour lui, et ont appelé pour qu’on le prépare. DEdelman est son médecin hospitaliste. Cependant, il est dans son bureau et les chirurgiens sont dans la salle d’opération pour un autre cas.

Dre Freeburn : Alors vous m’avez besoin pour quoi au juste? Un examen physique, une vérification des analyses de laboratoire, quoi?

Infirmière Kim : Le patient n’a pas signé le formulaire de consentement. Je pense que cette procédure a été oubliée en raison de changement de quart. Je viens tout juste d’arriver et je m’en suis rendue compte pendant que je préparais le patient pour la chirurgie.

Dre Freeburn : Eh bien, ça devrait être simple. Je …

Infirmière Kim : Ah, non, non, ça ne sera pas simple. Le patient a déjà reçu la sédation préopératoire qui a été demandée par les chirurgiens, et jusqu’à date, il n’était pas convaincu de vouloir signer le formulaire de consentement. Je ne crois pas qu’il soit apte à quoi que ce soit en ce moment.

Dre Freeburn : Bon voyons! Je déteste ces stupides histoires. Bon, d’accord, j’imagine que je n’ai pas le choix. Je vais monter et nous allons arranger ça. Donnez-moi quelques minutes.

Infirmière Kim : Je vous remercie. Cependant, essayez de venir le plus rapidement possible avant qu’il ne s’endorme.

Dre Freeburn : D’accord. J’arrive.

  • Dre Freeburn : Êtes-vous Hélène Kim, l’infirmière?

    Infirmière Kim : Oui, c’est moi.

    Dre Freeburn : Je suis désolée que j’étais si sec avec vous au téléphone. Mon quart de travail de 24 heures a été épouvantable.

    Infirmière Kim : Oh! C’est dommage. Mais si nous trouvons une autre façon de régler tout ça, je vous laisse aller vous recoucher tout de suite.

    Dre Freeburn : Alors, pouvez-vous me dire pourquoi nous n’avons pas un consentement? S’il attendait d’être opéré le consentement aurait dû être signé.

    Infirmière Kim : C’est dans le passé, il a hésité entre donner son consentement et ne pas donner son consentement. Le psychiatre l’a vu, et il a dit qu’il n’était plus confus. Mais je ne suis pas convaincue qu’il soit apte à quoi que ce soit en ce moment.

    Dre Freeburn : Ah vraiment?

    Infirmière Kim : Oui … En fait, il a dit non, puis oui, puis non, et n’a jamais rien signé. Lorsque DEdelman était ici hier, il a dit qu’il avait accepté, et c’est pour ça que le service de chirurgie a été informé de son consentement.

    Dre Freeburn : Et sa famille? Elle ne peut pas nous aider, de plus je ne connais pas ce patient?

    Infirmière Kim : Il a une fille. Mais elle a quitté l’hôpital il y a quelque temps et est en route vers chez elle. Je l’ai appelée, mais elle ne pouvait pas être ici avant une heure ou plus. Mais entre vous et moi, je ne suis pas convaincue que la fille et le père s’entendent très bien.

    Dre Freeburn : Oh. Eh bien, mais je devrais aller lui parler. Comme il ne me connaît pas, pouvez‑vous venir avec moi?

    Infirmière Kim : Ah, bien oui. Vous n’avez qu’à me suivre.

Commentaires

Remarquez à quel point cette scène est différente de la précédente. Les intervenants commencent dans le même état d’esprit, mais leurs comportements changent rapidement. Pourquoi cela se produit-il? Même si chaque scène peut donner le même résultat, laquelle reflète les soins de santé les plus efficients et de la meilleure qualité? De plus, en quoi une erreur médicale pourrait être plus probable dans la première scène?

Il s’agit d’un exemple de la façon dont un conflit, s’il n’est réglé, peut créer un environnement de travail toxique et inefficient. Pour une autre illustration d’un conflit, examinez la section des « Défis en matière de communication » du module sur les « Aptitudes en matière de communication ».

Jack et le Dr Edelman ont tous deux confirmé le consentement verbal préalable à la chirurgie. Le Dr Freeburn a jugé Jack apte à décider, et Jack a signé le formulaire de consentement. L’amputation a été faite il y a cinq semaines. Le travailleur social a visité Jack afin d’évaluer la possibilité que Jack retourne à la maison.


 

Suivant : Partie n° 7

Continuer