Modules

Consentement et confidentialité

Introduction

Le programme de Compétences en matière de communication et de culture est fondé sur des études de cas qui donnent des exemples de pratique médicale courante au Canada. Ces modules ne sont pas axés sur le diagnostic et le traitement. Ils portent plutôt sur la communication entre les professionnels de la santé et les patients. Veuillez noter que les modules ne visent pas à présenter la seule façon de gérer une situation. Ils visent à fournir une orientation quant à la façon d’aborder ces différents scénarios et d’y réfléchir.

  • Le premier cas se déroule dans le bureau d’un médecin de famille. Au début de la consultation, tout semble simple et sans problème; mais vous verrez peu à peu la situation prendre un virage assez imprévu. Le cas est divisé en sections, chacune accompagnée d’exercices et de lectures connexes. À mesure que vous progresserez, vous aurez à utiliser du matériel intéractif.

    Il y aura des vérifications des connaissances à travers le site Web. Il s’agit de questionnaires à choix multiples qui visent à vous donner une idée des connaissances de base dont un médecin pourrait avoir besoin pour gérer ou résoudre une situation.

    Nous retrouvons également des exercices de réflexion dans chacun des cas. Ces exercices vous encourageront à réfléchir sur la communication et sur les comportements éthiques et professionnels. On vous demandera de prendre des décisions cliniques en vous donnant des choix entre diverses options; ne soyez toutefois pas surpris si vous découvrez qu’il n’existe pas d’ « unique bonne réponse ». C’est souvent ce qui se produit dans la vraie vie. Toutes les possibilités et tous les commentaires devraient être pris en considération.

    Troisièmement, vous aurez accès aux objectifs et habitudes sentinelles. Même si la formulation peut sembler vague, essayez de déterminer les liens de ces objectifs et habitudes avec ce cas. Ce qui peut sembler comme une simple remarque de la part du médecin ou du patient peut se révéler un point important. Pensez aussi à votre propre expérience comme médecin. Vous souvenez-vous de certains incidents, au cours de votre pratique médicale, qui ont aussi un lien avec ces objectifs et habitudes sentinelles?

    Pour terminer, la vérification des connaissances et les exercices de réflexion sont accompagnés de lectures qui peuvent aussi vous être utiles.

Objectifs liés aux rôles du CMC

Communicateur

  • Lorsque cela est approprié, faciliter la collaboration entre le patient et sa famille, tout en accordant la priorité aux volontés du patient, en assurant la confidentialité et en respectant l’autonomie du patient (1.5)
  • Communiquer de manière efficace dans des situations cliniques difficiles (p. ex. mauvaises nouvelles, colère, confusion, erreur médicale, malentendu, entrevues avec les médias) (3.5)
  • Révéler au patient ses valeurs ou croyances personnelles susceptibles de limiter son action professionnelle (3.7)

Collaborateur

  • Reconnaître qu’un cas clinique donné puisse exiger des compétences que l’on ne possède pas soi-même et déterminer l’urgence de la situation (2.2)

Professionnel

  • Maintenir la confidentialité de tout ce qui concerne le patient (2.3)
  • Connaître les limites du secret professionnel et les communiquer au patient (affections à déclaration obligatoire, devoir de mise en garde) (2.3.2)
  • Connaître et mettre en œuvre de manière appropriée les aspects déontologiques et juridiques du processus de consentement et de l’aptitude au consentement. (2.4) Ces aspects comprennent : les principes de divulgation complète (2.4.5)

Promoteur de la santé

  • Évaluer les déterminants précis de la santé pertinents pour l’individu, la collectivité ou la population, et réagir en fonction de ces déterminants (1.1)
  • Connaître et comprendre les principaux problèmes du système canadien de santé ainsi que les lois et règlements pertinents (3.0)

Habitudes sentinelles

  • Faire preuve de respect ou de sens des responsabilités (2)
  • Communiquer à l’oral ou à l’écrit de façon claire et en temps opportun (9)

Actes professionnels non supervisés

  • Évaluer et prendre en charge des patients touchés par des maladies aiguës, fréquentes et complexes au sein de services de consultation externe et poser un diagnostic (2)
  • Collaborer avec les patients, les familles et les membres de l’équipe interdisciplinaire (9)

Compétences essentielles

  • Consulter avec d’autres professionnels de la santé de façon appropriée, reconnaître les limites de l’expertise de chacun (5)
  • Tisser des liens et créer une relation thérapeutique de confiance conforme à l’éthique avec les patients et les familles (8)
  • Recueillir de façon exacte et synthétiser les renseignements pertinents et les points de vue des patients et des familles, des collègues et des autres professionnels de la santé (9)
  • Communiquer avec exactitude les explications et les renseignements pertinents aux patients et aux familles, aux collègues et aux autres professionnels (10)
  • Faire preuve d’un engagement envers les patients, la profession et la société au moyen d’une pratique conforme à l’éthique éthique (19)
  • Faire preuve d’une connaissance des codes déontologiques, juridiques et éthiques des médecins et la mettre en pratique (21)

Objectifs

À la fin du module, les participants devraient pouvoir :

  • Démontrer une compréhension des valeurs fondamentales qui sous‑tendent le processus de consentement et la confidentialité au Canada (p. ex. l’autonomie et le respect des personnes).
  • Démontrer la capacité d’appliquer les normes canadiennes en matière de consentement et de confidentialité en milieu clinique en utilisant des aptitudes à la communication appropriées.
  • Démontrer la capacité d’agir de manière appropriée et professionnelle lorsque les besoins du patient et ceux de la société s’opposent.

Autoévaluation

  • Quelles sont les trois composantes nécessaires pour l’obtention du consentement à un traitement?
  • Quelles sont les exceptions à la règle de la confidentialité?
  • Comment faut‑il régler un conflit entre le devoir à l’égard d’un patient et le devoir à l’égard de la société?
  • Quelles sont les exigences en matière de santé publique qui concernent les maladies à déclaration obligatoire?

 

Suivant : Partie n° 1

Continuer